meeting, team, workplace

Qui externalise ?

Si ces mots deviennent de plus en plus utilisés, ils ne sont pas nouveaux. Les microentreprises (TPE) et les petites et moyennes entreprises (PME) ont souvent, par force, fait le choix, dès leur création, d’externaliser certains de leurs services (facturations, paie, accueil, prise de rendez-vous, …).


Les raisons de l’externalisation des services


Lorsqu’une entreprise se penche sur les coûts de structure de ses différents services ainsi que sur ses envies de développement, elle est amenée à se poser certaines questions.


• Quelles sont les activités dans mon entreprise qui ne sont pas rentables ?
• Quelles sont les activités qui sont chronophages en temps ou en personnel ?
• Quelles sont les activités les plus éloignées de mon cœur de métier ?


En s’interrogeant ainsi, l’entreprise peut se rendre compte que certaines de ses activités à la périphérie de son savoir-faire et de sa productivité, peuvent l’asphyxier et freiner son développement commercial. Elle peut dès lors penser à externaliser tout ou partie de ces activités.


Quelques chiffres


(Source « L’observatoire CEGOS – sept 2017)
• 82% des entreprises en France utilisent l’externalisation pour au moins une fonction de leur activité économique
• 80% des dirigeants de TPE et PME envisagent d’accroitre leur externalisation d’ici 2020.
• 33% d’économie réalisé sur les coûts de fonctionnement suite à une externalisation
• Le marché de l’outsourcing de la relation client s’élève à 2,46 milliards d’€ en 2017 soit +4% par rapport à 2016 (étude cabinet EY pour le SP2C)